fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Mercedes s'oppose à la règle du parc fermé proposée pour 2021

Mercedes s'oppose à la règle du parc fermé proposée pour 2021

Actualités


Mercedes s'oppose à la règle du parc fermé proposée pour 2021

Mercedes s'oppose à la règle du parc fermé proposée pour 2021

Un parc fermé du vendredi au dimanche ? Les Champions du monde disent non.

Tandis que Liberty Media a proposé aux équipes de remanier la règle du parc fermé en vue des nouveaux règlements 2021, Mercedes s'y oppose fermement. Toto Wolff explique que provoquer trop de changements dans le fonctionnement du week-end de course est un risque que la Formule 1 ne devrait pas prendre.

Parmi les idées figurent également la suppression de la journée du jeudi. Les pilotes et écuries rencontreraient la presse le vendredi matin, avant les essais libres.

Mais la proposition de changement qui a provoqué la réaction de Mercedes concerne le parc fermé. Actuellement, les voitures y sont placées à l'issue des qualifications, entre le samedi soir et le dimanche matin. L'idée serait d'étendre la règle du vendredi au dimanche, en déplaçant les vérifications techniques des monoplaces au vendredi matin.

La conséquence serait évidemment directe, puisque cela limiterait clairement l'ampleur des changements que les équipes pourraient effectuer sur les voitures entre le début des premiers essais et la course. Aujourd'hui, les modifications apportées entre le vendredi soir (après les EL2) et le samedi matin (avant les EL3) sont très nombreuses, ce qui ne serait alors plus autorisé.

Hamilton : La F1 doit redevenir un 'sport d'hommes' en 2021Lire plus

Wolff explique notamment craindre un trop grand nombre de pénalités, les plus petites équipes n'ayant pas suffisamment de ressources pour bien préparer leurs bolides à temps. Cela pousserait également les top teams à avoir une approche beaucoup plus prudente.

"L'idée de condenser le week-end sans réduire pour autant le programme mis en place en quelque chose que nous devons examiner", débute le dirigeant autrichien. "Ce n'est pas forcément bon pour les promoteurs. Le vendredi est un jour important, lors duquel ils sont en mesure de générer des revenus et d'attirer un certain public. Il faut y prêter attention."

"Nous n'aimons clairement pas cette idée de parc fermé du vendredi au dimanche. Aucune compétition automobile au monde n'interdit de toucher aux voitures durant le week-end de course, et je ne pense que la F1 doive être pionnière en la matière, car il s'agit du pinacle du sport auto."

"C'est aussi ouvrir la boite de Pandore en matière de pénalités. Si un pilote crashe sa monoplace, elle devra être reconstruite et, tandis que nous avons le désir d'ajouter de la compétitivité entre les équipes et un côté plus imprévisible en course, cette idée nous semble aller vers l'opposé."

"Car, de plus, nous consacrerions davantage d'attention encore à la fiabilité ainsi qu'à la robustesse des pièces, car nous saurons pertinemment que nous ne pourrons plus rien démonter durant les trois jours. Vraiment, je pense que nous ne devons pas adopter ce type de règle. Beaucoup d'autres idées font sens mais, à nos yeux, celle-ci, pas du tout."

Ontdek het op Google Play