fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
EL2 (VIDÉOS) : Leclerc et Ferrari devant, Hamilton à la faute !

EL2 (VIDÉOS) : Leclerc et Ferrari devant, Hamilton à la faute !

Actualités


EL2 (VIDÉOS) : Leclerc et Ferrari devant, Hamilton à la faute !

EL2 (VIDÉOS) : Leclerc et Ferrari devant, Hamilton à la faute !

Charles Leclerc a réalisé le meilleur temps des seconds essais libres du Grand Prix du Canada, marqués par la première erreur de Lewis Hamilton cette année.

Il est 14 heures au Québec et 20 heures en France au moment où débutent les EL2 du Grand Prix du Canada, septième manche de la saison 2019 de Formule 1. Le temps est toujours aussi beau : il fait 25°C dans l'air, 49°C sur la piste et les nuages sont rares.

Après un peu plus de dix minutes, Sebastian Vettel (Ferrari) est le premier à dégainer et réalise un chrono de 1'14''036 en pneus medium, avant d'améliorer en 1'13''966. Charles Leclerc le suit de près, à seulement 43 millièmes.

Toujours avec les gommes medium, Lewis Hamilton prend la tête en 1'12''938, Bottas étant 28 centièmes moins rapide que son coéquipier chez Mercedes. Quelques minutes plus tard, Max Verstappen et sa Red Bull se rapprochent à quatre dixièmes, les Ferrari à six dixièmes.

Après 25 minutes, Hamilton commet sa première erreur de la saison ! Le quintuple Champion du monde perd légèrement le contrôle de sa Mercedes W10 au virage 9. En glissant sur le vibreur intérieur, il part en travers et va taper le mur avec l'arrière-droit de sa monoplace. La crevaison est inévitable, mais l'équipe va également devoir vérifier la suspension et l'état de la boite de vitesses.

Bottas améliore encore (1'12''251), mais c'est le moment choisi par les Ferrari pour passer les pneus tendres. Vettel prend la tête en 1'12''251 puis, juste avant la mi-séance, Leclerc se place en haut de la feuille des temps en 1'12''177.

De son côté, Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) est bloqué au garage : sa boite de vitesses doit être changée suite à sa sortie matinale et l'Italien écopera d'une pénalité.

C'est au tour de Max Verstappen de commettre une légère erreur : le Néerlandais touche le fameux 'Mur des Champions' (virage 14), endommageant son pneu avant-droit. Dans le même temps, Mercedes travaille d'arrache-pied sur la monoplace de Hamilton, en remplaçant même l'aileron arrière.

Quelques longs relais sont ensuite effectués et la hiérarchie n'évolue plus. Absent en piste, Hamilton recule à la sixième place derrière Leclerc, Vettel, Bottas, Sainz et Magnussen. Les Ferrari sont donc de retour aux avant-postes, mais ont réalisé leurs meilleurs temps avec les pneus les plus tendres, au contraire de Bottas. Reste à voir si la sortie de Hamilton va davantage prêter à conséquence ou non...

À noter que les Red Bull ont essentiellement travaillé en vue de la course, et que les Renault (8 et 9) semblent à l'aise, tout comme les Racing Point (7 et 10) à l'occasion de la course à domicile de Lance Stroll et du grand patron, Lawrence Stroll.

Ontdek het op Google Play