fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Vettel : Pas de retraite à l'horizon, mais plutôt une 'mission'

Vettel : Pas de retraite à l'horizon, mais plutôt une 'mission'

Actualités


Vettel : Pas de retraite à l'horizon, mais plutôt une 'mission'

Vettel : Pas de retraite à l'horizon, mais plutôt une 'mission'

En marge du Grand Prix du Canada, Sebastian Vettel a réaffirmé que les rumeurs d'une possible retraite en fin de saison n'étaient pas fondées.

Sebastian Vettel a une nouvelle fois expliqué qu'il ne comptait pas du tout quitter la Formule 1, après que lui aient été rapportées les récentes rumeurs d'un possible retrait en fin de saison.

Sous contrat avec Ferrari jusqu'en 2020 - et même s'il a déjà indiqué que son avenir était incertain au-delà -, le pilote allemand ne prévoit pas une seconde de quitter la F1 à la fin de la saison en cours.

"Je n'ai jamais rien dit de tel, alors je ne sais pas d'où viennent ces rumeurs", a-t-il répété ce jeudi, à Montréal. "Je pense que je peux m'arrêter quand je veux et que l'équipe peut probablement me mettre à la porte quand ils le veulent, mais je suis très heureux avec l'équipe et j'espère que l'équipe est satisfaite de moi."

'Personne chez Ferrari ne veut voir partir Vettel'Lire plus

"J'ai très faim et je suis ici en mission pour gagner. C'est vraiment la seule chose qui compte pour moi, gagner avec Ferrari, et c'est pour cela que je travaille. Actuellement, nous ne gagnons pas, nous avons encore des choses à mettre en place pour y parvenir."

Vettel ne voit aucune raison de fixer une échéance à Ferrari dans l'optique de l'emporter en 2019, mais affirme que les semaines à venir seront importantes.

"Les prochaines courses seront vraiment cruciales pour nous, qui tentons de revenir sur le devant de la scène et de donner du fil à retordre à Mercedes. Une fois que nous pourrons le faire, alors nous regarderons vers le sommet. Il sera crucial de le faire le plus tôt possible mais, pour le moment, je ne suis pas trop inquiet à l'idée de regarder le calendrier."

"Il est clair que nous sommes en retard, il y a clairement une marge assez importante entre Mercedes et les autres, et donc entre Mercedes et nous-mêmes. Nous devons donc réduire cet écart et même prendre de l'avance, sinon il sera difficile de redresser la situation."

Ontdek het op Google Play