fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Honda souhaite éviter les pénalités en 2019

Honda souhaite éviter les pénalités en 2019

Actualités


Honda souhaite éviter les pénalités en 2019

Honda souhaite éviter les pénalités en 2019

Honda, motoriste de Red Bull et Toro Rosso, se fixe un objectif cette saison : leur moteur V6 hybride doit tenir sept Grands Prix pour ne pas essuyer de pénalités sur les grilles de départ.

Honda introduit son nouveau moteur à BakouLire plus

Depuis son retour en Formule 1 en tant que motoriste, en 2015, Honda est loin d'être un exemple de puissance et de fiabilité. Mais cette saison, le Japonais reste épargné par les problèmes techniques.

De plus, la seconde spécification de l'unité de puissance, apportée en Azerbaïdjan, a permis à Red Bull de recoller sur les écuries de tête : à Monaco, Max Verstappen s'est qualifié troisième, le meilleur résultat pour une voiture à moteur Honda depuis le Grand Prix de Chine 2006. Et en course, le motoriste a égalé une performance vieille de 31 ans lorsque les quatre monoplaces qu'il fournit ont toutes terminé dans les points.

Désormais, le prochain objectif de Honda est de terminer une saison sans pénalité. C'est ce qu'a annoncé Toyoharu Tanabe, directeur technique F1 de Honda, peu après le Grand Prix de Monaco. Pour ce faire, il faudrait que le V6 nippon soit changé toutes les sept courses. Mission possible ? Tanabe répond : "Oui, je pense. J'espère que oui. Nous verrons."

"Cela dépend toujours de l'utilisation", explique-t-il à Motorsport.com. "Si vous utilisez [le moteur] en faisant attention, vous pouvez avoir un fort kilométrage. Si vous le poussez dans ses retranchements, le kilométrage baisse. Nous cherchons un juste milieu. Nous essayons d'atteindre un kilométrage de 5 000 km ou 6 000 km. Ce n'est pas simple, c'est très compliqué."

Depuis le coup d'envoi de la saison 2019, à Melbourne, le moteur Mercedes qui équipe les monoplaces de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, a complété six week-ends de Grands Prix, ce qui représente environ 4 500 km.

Honda contraint de remplacer un premier moteurLire plus

En revanche, Tanabe indique qu'un prochain changement moteur après la trêve estivale "ne sera pas possible". Le directeur technique espère apporter une évolution en même temps qu'un nouveau moteur mais les plans du Japonais peuvent être mis à mal par des éléments extérieurs.

"Si vous avez un accident ou une casse moteur, alors vous devez changer [le moteur] immédiatement", indique-t-il. "Nous nous préparons toujours pour ce scénario, comme lors de l'introduction plus tôt que prévue de la Spec 2."

Ontdek het op Google Play