fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
La presse italienne l'affirme : "Le championnat est fini" pour Ferrari

La presse italienne l'affirme : "Le championnat est fini" pour Ferrari

Actualités


La presse italienne l'affirme : "Le championnat est fini" pour Ferrari

La presse italienne l'affirme : "Le championnat est fini" pour Ferrari

Les médias transalpins ont peu apprécié ce qui s'est passé à Monaco...

Malgré la deuxième place de Sebastian Vettel en course dimanche dernier, la presse italienne semble loin de décolérer face aux performances globalement médiocres réalisés par la Scuderia.

Certains médias ont rapporté des rumeurs nées dimanche soir dans les rues de la Principauté : l'ambiance aurait été particulièrement tendue entre l'équipe de management de Charles Leclerc, dirigée par Nicolas Todt, et les dirigeants de l'écurie.

Si Mattia Binotto, directeur de Ferrari, a expliqué que son pilote avait été trop agressif en début de course - ce qui lui a valu son premier abandon de la saison -, le Corriere della Sera n'a pas hésité à prendre la défense du Monégasque en affirmant qu'il avait piloté "avec une rage plus que légitime".

Qualifs (VIDÉO) : Hamilton devance Bottas, Ferrari humilie LeclercLire plus

Et le même journal d'ajouter : "Le championnat est fini pour Ferrari, le reste, ce ne sont que des histoires ennuyantes. Il faut maintenant se pencher sur l’avenir et s'appuyer sur la motivation de Leclerc, son intelligence et ses capacités."

De son côté, la Gazzetta dello Sport a également commenté le loupé de samedi, lorsque Ferrari a provoqué l'élimination prématurée de Leclerc en Q1, via une erreur stratégique flagrante : "Ce genre de chose ne doit pas arriver chez Ferrari. Cela ne peut clairement pas se produire lorsque vous disposez d'une centaine d'ingénieurs analysant la situation. Mais peut-être réfléchissent-ils comme des 'geeks', sans aborder la compétition comme des hommes..." Ambiance, une nouvelle fois...

Ontdek het op Google Play