fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Vettel : La Ferrari a plus de potentiel qu'il n'y parait

Vettel : La Ferrari a plus de potentiel qu'il n'y parait

Actualités


Vettel : La Ferrari a plus de potentiel qu'il n'y parait

Vettel : La Ferrari a plus de potentiel qu'il n'y parait

Vettel semble convaincu que la Scuderia puisse mieux faire.

S'il est difficile de juger de la suite d'un championnat à partir du seul Grand Prix de Monaco, Sebastian Vettel semble pourtant encouragé par les performances de la SF90 sur le Rocher, et estime que Ferrari sera en mesure de se rapprocher de la tête - et donc de Mercedes - durant les prochaines semaines.

Surprenant deuxième dans les rues de la Principauté, le pilote allemand est ainsi parvenu à stopper la série en cours de doublés Mercedes. Mais Vettel le doit surtout à la pénalité infligée à Max Verstappen et à la crevaison de Valtteri Bottas suite au contact entre ces deux-là dans la voie des stands.

Avant Monaco, les performances de Ferrari ont été très décevantes, et cela s'est poursuivi lorsque Charles Leclerc fut éliminé dès la Q1 samedi dernier, en raison d'une énorme erreur stratégique de l'équipe. Le Monégasque a d'ailleurs fini par abandonner en course, mais son coéquipier a sauvé la mise en arrachant la deuxième place finale.

Stats : Hamilton bat un nouveau recordLire plus

Et lorsque, en conférence de presse d'après-course, un journaliste lui a demandé si Ferrari devait lui fournir un bolide plus performant, Vettel a répondu : "Rien n'a été simple et facile jusqu'à présent, mais j'estime que l'équipe, et la voiture aussi, ont plus de potentiel qu'il n'y parait."

"Nous devons rester unis, nous devons travailler dur car nous savons que rien ne se produira du jour au lendemain. Il faut maintenant accorder une grande attention aux détails afin de nous rapprocher. Une fois que nous serons plus proches [de Mercedes], nous pourrons mettre beaucoup plus de pression sur eux."

Et le quadruple Champion du monde d'ajouter que la Scuderia recherche toujours la bonne fenêtre d'exploitation avec sa SF90 : "Je ne suis pas encore parvenu à être à 100% à l'aise avec cette voiture. Cela a bien sûr progressé, mais nous n'avons pas encore réussi à la placer dans la fenêtre idéale. Une fois que ce sera le cas, nous pourrons vraiment avancer, mais cela arrive trop peu souvent."

"Pour l'instant, nous sommes trop loin de Mercedes, et combattre derrière avec Red Bull n'est pas ce que nous voulons."

Ontdek het op Google Play