fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Vettel : 'Mes pneus ne chauffaient pas'

Vettel : 'Mes pneus ne chauffaient pas'

Actualités


Vettel : 'Mes pneus ne chauffaient pas'

Vettel : 'Mes pneus ne chauffaient pas'

Sebastian Vettel a passé deux heures isolé en troisième position à Monaco. Mais avec la pénalité de Max Verstappen, l'Allemand monte sur la deuxième marche du podium.

VIDÉOS : Hamilton souffre mais s'impose à Monaco, en hommage à LaudaLire plus

Cet après-midi en Principauté, Vettel est parvenu à rester loin des nombreux dangers du circuit de Monaco. Malgré un envol correct, le pilote Ferrari est resté en quatrième position dans les premiers tours de course. Ironie du sort, c'est la crevaison de son équipier Charles Leclerc qui va "sauver" la course de l'Allemand.

"Évidemment, c'était une course difficile à gérer. Monaco est un lieu où tout peut se passer et il s'est passé quelque chose aujourd'hui", commente le quadruple champion du monde.

La sortie de la voiture de sécurité pour nettoyer les morceaux de gomme de la Ferrari #16 a permis aux hommes de tête d'effectuer un arrêt au stand sans perdre de temps. Aux premières loges, Vettel a pu assister au contact entre Verstappen et Bottas. Un incident qui fera gagner deux positions au pilote allemand.

"Je pensais avoir fait un bon arrêt mais Max [Verstappen] a dû connaître un arrêt incroyable", plaisante Vettel. "Ensuite, je l'ai vu percuter [Valtteri Bottas] dans la voie des stands. J'ai eu la chance de capitaliser sur la crevaison de Valtteri, dommage pour lui. Nous avons essayé de mettre la pression sur [Verstappen] mais j'ai eu du mal en fin de course avec mes pneus à l'arrière."

Vettel regrette que les pneus ne fonctionnent pas sur la FerrariLire plus

En cause, la température de ses gommes dures. L'Allemand n'est pas parvenu à mettre ses pneus dans la bonne fenêtre d'utilisation. De ce fait, il ne s'est pas immiscé dans la lutte pour la première place entre Verstappen et Hamilton. Les deux hommes étant, quant à eux, handicapés par un fort graining.

"Je ne pense pas avoir eu du graining. Je pense que Lewis [Hamilton] et Max étaient dans une plus mauvaise posture", déclare-t-il. "Les [pneus] ne chauffaient pas en fait... C'est un bon résultat pour nous, pour l'équipe. Nous savons qu'il y a encore énormément de travail devant nous et que nous ne sommes pas assez rapides."

Ontdek het op Google Play