fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
EL1 : Mercedes et Red Bull à l'avant, Haas à l'arrêt

EL1 : Mercedes et Red Bull à l'avant, Haas à l'arrêt

Actualités


EL1 : Mercedes et Red Bull à l'avant, Haas à l'arrêt

EL1 : Mercedes et Red Bull à l'avant, Haas à l'arrêt

Lewis Hamilton (Mercedes) a réalisé le meilleur temps des premiers essais libres du Grand Prix de Monaco, devant la Red Bull de Max Verstappen et l'autre Mercedes de Valtteri Bottas.

Comme de coutume sur le Rocher, les Formule 1 s'élancent pour la première fois en ce jeudi matin. Il ne fait que 18°C dans l'air à 11 heures, 24°C sur la piste et le ciel est chargé de nombreux nuages, toutefois peu menaçants à cet instant.

Nombreux sont les hommages rendus à Niki Lauda ce week-end, retrouvez-les ICI !

PHOTOS : Lauda, Leclerc, Bianchi : les hommages du GP de MonacoLire plus

À Monaco, les pilotes sortent rapidement - en pneus tendres - et Valtteri Bottas (Mercedes) est le premier à inscrire son nom en haut de la feuille des temps : 1'77''711. Le Finlandais passe tout de suite à l'attaque et le chrono descend : 1'15''489, puis 1'14''240. Lewis Hamilton se situe à 52 millièmes de son coéquipier, tandis que la Ferrari de Charles Leclerc se place à 35 centièmes.

Hamilton prend rapidement la tête en 1'13''636, Bottas étant alors sept centièmes plus lent. C'est la première fois de la saison que les Mercedes tournent autant, si vite et si prématurément lors des essais libres 1, mais le tracé atypique employé ce week-end explique bien sûr ce phénomène. À cet instant, seuls Leclerc et Daniel Ricciardo (Renault) se situent dans la même seconde que les Flèches d'Argent.

La direction de course communique alors un double drapeau noir pour les Haas ! Kevin Magnussen et Romain Grosjean sont victimes du même mal : leur radio ne fonctionne pas ; la télémétrie non plus. Jugeant la situation dangereuse, la FIA a donc décidé de stopper les deux bolides jusqu'à nouvel ordre. On apprendra plus tard que Haas a elle-même demandé à ce que les drapeaux noirs soient brandis à ses pilotes, l'équipe ne parvenant pas à communiquer avec eux !

Les Red Bull s'invitent ensuite à la fête : Max Verstappen signe le second chrono provisoire, à cinq dixièmes de Hamilton. Pierre Gasly est cinquième, juste derrière Leclerc. Les Toro Rosso ne font pas beaucoup moins bien, puisque Kvyat vient ensuite prendre la quatrième place provisoire, Albon étant septième.

Pourquoi les essais du GP de Monaco ont-ils lieu le jeudi ?Lire plus

À l'approche de la mi-séance, les Ferrari se signalent : Leclerc et Vettel réalisent le même chrono au millième près, à 82 millièmes de Hamilton. Tout change alors rapidement, puisque Bottas reprend la tête en 1'12''818, tandis que Vettel se place à 34 millièmes. Leclerc est à cinq centièmes, mais les Mercedes répliquent encore et toujours : Hamilton réalise un temps de 1'12''422, battu par Bottas en 1'12''248. Les gris et les rouges mènent alors largement la danse.

Le quintuple Champion du monde reprend la tête : 1'12''106. Tout marche nettement moins bien pour Carlos Sainz, sa McLaren étant bloquée au garage, vraisemblablement pour un souci d'unité de puissance. De leur côté, les Haas sont toujours immobilisées. Elles reprendront finalement la piste à un peu moins de vingt minutes du drapeau à damier.

Les Red Bull seront-elles dans le coup à Monaco ? Verstappen tente de répondre à la question en se hissant en deuxième position, à 59 millièmes à peine de la Mercedes #44. Sa RB15 a réalisé le meilleur troisième secteur.

Rien ne bouge dans les derniers instants, si ce n'est pour Sainz, qui a finalement pu s'élancer pour un tour d'installation et de réglages.

Les Mercedes et Verstappen sont dans le même dixième, tandis que les Ferrari sont reléguées à trois et sept dixièmes. Hülkenberg et Magnussen sont les 'meilleurs des autres' dans cette séance.

Ontdek het op Google Play