fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Un samedi mi-figue, mi-raisin pour Renault

Un samedi mi-figue, mi-raisin pour Renault

Actualités


Un samedi mi-figue, mi-raisin pour Renault

Un samedi mi-figue, mi-raisin pour Renault

Renault rend une copie passable au soir des qualifications du Grand Prix d'Espagne. Ricciardo accroche une Q3 heureuse mais Hülkenberg trébuche en Q1.

Démarrage discret pour Renault à BarceloneLire plus

Malgré les évolutions, Renault peine à progresser. Hier, le losange a accusé le coup lors de la séance qualificative. Toujours très à l'aise en Espagne, Daniel Ricciardo s'est hissé jusqu'en Q3. Toutefois, l'ancien pilote Red Bull écope de trois places de pénalité suite à son accrochage avec Daniil Kvyat à Bakou.

Aujourd'hui, l'Australien partira dans le cœur du peloton, à la treizième place. Mais une arrivée dans le top 10 reste l'objectif du jour. "Nous avons fait du très bon travail pour entrer en Q3. C’était l’objectif et je pressentais vendredi que nous pouvions l’atteindre", déclare Ricciardo.

"Nous aurions probablement pu être un peu mieux placés dans la hiérarchie en Q3, mais j’ai perdu l’arrière à la sortie du treizième virage dans mon deuxième relais et cela m’a coûté un peu de temps. Cela a empêché la séance d’être excellente, mais c’était déjà un très bel effort. Nous avons une pénalité à prendre en compte, mais nous travaillerons dur en course pour aller chercher des points."

Renault fait évoluer son moteur en EspagneLire plus

En revanche, le losange a dû une nouvelle fois se séparer d'une monoplace très tôt en qualifications. Le circuit de Barcelone a piégé de nombreux pilotes depuis les premiers essais libres, Nico Hülkenberg ne fait pas exception. L'Allemand a manqué son freinage au virage 4 en début de Q1. Le pilote a légèrement tapé le mur de pneus, de quoi casser son nouvel aileron avant et endommager une bonne partie de son fond plat.

"Je suis assez déçu de moi-même", confie-t-il, désabusé. "J’ai commis une erreur dans mon premier relais, j’ai légèrement touché le mur et nous avons dû remplacer l’aileron avant et nous avons soufferts de dégâts sur le bargeboard. Quand on fait des erreurs, on en paie les conséquences..."

Hülkenberg est parvenu à regagner son stand et retourner en piste avant la fin de la séance. Mais au final, le #27 ne parvient pas à passer en Q2. Le pilote s'élancera seizième tout à l'heure.

"Nous pouvions atteindre au moins la Q2. Il nous manque un peu de rythme et d’harmonie dans la voiture, mais nous ferons de notre mieux pour viser un meilleur résultat en course", espère Hülkenberg.

Ontdek het op Google Play