fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Le futur de Ricciardo inquiète Mark Webber

Le futur de Ricciardo inquiète Mark Webber

Actualités


Le futur de Ricciardo inquiète Mark Webber

Le futur de Ricciardo inquiète Mark Webber

L'ancien pilote Red Bull est loin d'être rassuré au sujet de son compatriote et fustige Renault.

L'été dernier, Mark Webber a fait partie des gens surpris lorsque Daniel Ricciardo et l'écurie Renault ont annoncé leur nouvelle union. Car même si le souriant pilote australien avait présenté ce transfert sous l'adage "reculer pour mieux sauter", nombreux sont les observateurs à s'être interrogé quant aux capacités de l'équipe française à dépasser l'écurie Red Bull sur le court terme.

Ayant déjà abandonné trois fois en quatre rendez-vous cette saison, Ricciardo a répété à l'issue du dernier Grand Prix en Azerbaïdjan viser le long terme avec le Losange, mais cela ne suffit pas à rassurer Webber, visiblement inquiet pour son compatriote.

VIDÉO : Ricciardo recule... sur Kvyat !Lire plus

L'ancien pilote Red Bull estime que les résultats de Renault ne sont guère en adéquation avec les déclarations entendues cet hiver : "Comme prévu, ils sont loin du compte et ont beaucoup de travail", déclare Webber. "C’est une équipe qui a déjà beaucoup de pression, car leurs performances ne suivent pas les promesses."

"Renault a dit durant l'intersaison qu’il lui serait possible de se mesurer aux trois top teamps [ou du moins, de s'en rapprocher], mais elle en est loin. C'est difficile et, de plus, la fiabilité n'est pas au rendez-vous. McLaren parvient à faire mieux avec le même moteur, ce qui n’est pas bon. L'écurie de Woking est nettement devant pour l’instant."

"La saison de Daniel n’a pas vraiment débuté, me semble-t-il. C’est très difficile pour Renault ; ils commencent seulement à réaliser la quantité de travail qui les attend. Daniel n’a pas oublié comment piloter, mais les performances varient dans ce sport. La dynamique d’un pilote ainsi que sa carrière peuvent vite être remises en question."

"Il a une bonne valeur mais il n’est pas dans une bonne position, c’est évident. Vous avez besoin de résultats et de boire le champagne sur le podium. C’est ce qui m’a inquiété avec ce transfert. Je continue d'espérer que l’équipe pourra le porter et obtenir des résultats."

Abiteboul : Si Red Bull est un top team, 'c'est grâce à Renault'Lire plus

Évoquant enfin son propre parcours, Webber explique qu'en quittant Red Bull, il aurait pu poursuivre en F1 mais ne voulait plus connaître les soucis rencontrés par une équipe de milieu de grille. Sans le dire, il effectue sans doute un parallèle avec le choix de Ricciardo, qui a accepté de reculer dans la hiérarchie.

"J’ai été dans des équipes moyennes pendant longtemps et je n’ai jamais voulu ressentir ça de nouveau, même si j’avais des offres pour continuer lorsque j’ai quitté Red Bull. Je ne voulais plus savoir de nouveau ce que ça faisait..."

Ontdek het op Google Play