fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Le système de pénalités va être revu pour certains cas

Le système de pénalités va être revu pour certains cas

Actualités


Le système de pénalités va être revu pour certains cas

Le système de pénalités va être revu pour certains cas

De nouvelles discussion ont eu lieu suite aux pénalités infligées à Bakou.

En matière de pénalités, il y a toujours l'esprit et la lettre. Depuis longtemps, d'aucuns se plaignent que le règlement soit trop souvent respecté sans tenir compte des différentes circonstances, et ce fut encore le cas lors du dernier Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Dès le vendredi, Pierre Gasly a vu son week-end ruiné en raison d'une erreur principalement commise par son équipe, qui l'avait envoyé vers le garage plutôt qu'à la pesée à laquelle il était pourtant tenu de se rendre. Résultat : le pilote français a démarré sa course depuis la voie des stands, comme le prévoit le règlement.

Red Bull a ralenti Verstappen après l'abandon de GaslyLire plus

"Nous voulions faire un entraînement de changement des pneus et nous l'avons donc directement envoyé vers les mécaniciens en lui demandant de se dépêcher", explique le directeur de l'écurie Red Bull, Christian Horner, au sujet de son pilote. "Par conséquent, nous n’avons pas vu qu’il [Gasly] était appelé à la pesée, il ne l’a pas vu non plus, et voilà..."

Fallait-il appliquer le règlement à la lettre dans ce cas ? Probablement, pour ne pas créer de précédent sur lequel d'autres équipes auraient ensuite pu s'appuyer. Mais Horner confirme que des discussions sont en cours au sujet de changements à apporter au système de pénalités.

"Nous avons eu une réunion avec toutes les équipes et Ross Brawn, et nous sommes tous d’accord pour dire qu'il faut revoir les pénalités qui peuvent autant influencer un week-end de course."

Trahi par sa mécanique, Gasly veut 'garder le positif'Lire plus

Gasly a d'ailleurs enchaîné son week-end avec un autre cas sujet à discussion : samedi en Q1, le moteur Honda de la Red Bull #10 a dépassé la limite de flux de carburant autorisée, ce qui a provoqué une disqualification qui ne changeait de toute façon plus rien, suite à la pénalité déjà subie le jour précédent.

"C’est très sensible à Bakou avec cette longue ligne droite et les bosses", observe Horner. "Le débitmètre peut subir des micro-variations. Et même si cela n'apporte aucun gain, absolument rien, la FIA applique la tolérance zéro."

Ontdek het op Google Play