fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Mercedes ne veut pas d'un nouveau duel Hamilton-Rosberg

Mercedes ne veut pas d'un nouveau duel Hamilton-Rosberg

Actualités


Mercedes ne veut pas d'un nouveau duel Hamilton-Rosberg

Mercedes ne veut pas d'un nouveau duel Hamilton-Rosberg

Le constructeur allemand fera tout pour éviter que le duel Hamilton-Bottas ne tourne au vinaigre.

Entre 2014 et 2016, Mercedes avait eu à gérer un duel qui, sur papier, semblait pourtant serein entre deux hommes qui se connaissaient depuis leur plus tendre enfance. Mais la course aux titres avait eu raison de leur amitié passée et des coups furent échangés entre un Lewis Hamilton agacé par le comportement de son adversaire et un Nico Rosberg prêt à tout - ou presque - pour parvenir à battre son rival de toujours.

Ce duel acerbe avait finalement tourné court : battu en 2014 et 2015, l'Allemand était parvenu - au prix d'une saison éreintante physiquement et mentalement - à battre en 2016 celui qui n'était alors "que" triple Champion du monde. Mais, au bord de l'épuisement, Rosberg décidait alors de se retirer pour se consacrer à sa famille, probablement conscient qu'il lui serait difficile de réitérer l'exploit accompli.

Mercedes a laissé ses pilotes se battre jusqu'au boutLire plus

Valtteri Bottas était ensuite choisi par Toto Wolff pour lui succéder dans la Flèche d'argent. Auteur d'une bonne saison en 2017, le Finlandais était passé à côté de son sujet l'an dernier, avant de se reprendre de la plus belle manière en ce début de saison 2019.

Actuel leader du championnat, Bottas n'a certainement pas l'intention de laisser passer son quintuple champion d'équipier, qui le suit à seulement une unité. La Ferrari de Vettel est déjà reléguée à 35 points du #77, mais Hamilton estime qu'il serait prématuré de considérer qu'un duel pour le titre se dessine entre les deux pilotes Mercedes : "Il est trop tôt pour affirmer qu'un seul autre pilote [que moi] sera candidat au titre", a ainsi déclaré le Britannique.

Très critique envers lui-même à l'issue du dernier Grand Prix en Azerbaïdjan, le pilote de la voiture #44 pense avoir été "trop gentil" avec Bottas lors de leur duel du premier tour à Bakou, ajoutant toutefois qu'il espérait que ce combat se poursuivrait de la même manière. Autrement dit, avec fair-play et respect.

"[Par le passé], certains de mes coéquipiers n'ont pas respecté les accords", a subtilement ajouté Hamilton, faisant visiblement référence à Nico Rosberg.

Vettel trouve la domination de Mercedes ennuyante ; Wolff pas d'accordLire plus

Mais le duel possible entre les deux pilotes actuels pourrait-il prendre une mauvaise tournure ? De son côté, le directeur de l'écurie, Toto Wolff, espère forcément que le combat ne se transforme pas en un "Hamilton-Rosberg bis".

À Bakou, Bottas et Hamilton ont tous deux nié avoir reçu des consignes en fin de course, même si Wolff a été filmé en train d'activer le bouton de la radio. Le dirigeant autrichien a ensuite expliqué qu'il s'adressait à son muret, et non aux pilotes.

Quoi qu'il en soit, il semble être sur la même longueur d'ondes que l'aîné de ses combattants, tant au sujet du nombre de prétendants au titre qu'à propos des bonnes relations actuelles entre ses pilotes.

"Nous devons nous rappeler que Vettel et Leclerc peuvent très rapidement remonter au classement, et nous voulons donc éviter les tensions qui caractérisaient la relation entre Lewis et Nico", déclare Wolff. "Nous sommes très chanceux d'avoir aujourd'hui deux pilotes qui s'entendent bien, mais nous devons faire attention. Nous avons vu des relations se briser dans le passé."

Alors que tous les observateurs estimaient que les difficultés de gestion d'équipe se poseraient davantage chez Ferrari, Mercedes pourrait bien devoir faire face cette année à un nouveau duel au sommet entre ses pilotes...

Ontdek het op Google Play