fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Grosjean s'agace : 'C'est vraiment emmerdant'

Grosjean s'agace : 'C'est vraiment emmerdant'

Actualités


Grosjean s'agace : 'C'est vraiment emmerdant'

Grosjean s'agace : 'C'est vraiment emmerdant'

Haas continue de dégringoler dans la hiérarchie. Sur le circuit urbain de Bakou, les monoplaces américaines ont fait pâle figure et ont erré dans le fond du peloton.

Depuis le Grand Prix d'Australie, ouverture du championnat du monde 2019, Haas n'a pas marqué un seul point. Pire encore, Romain Grosjean évolue toujours avec un score vierge et la situation n'est pas prête de changer.

Pourquoi Haas s'attend à une nouvelle déception à BakouLire plus

En Azerbaïdjan, ni le Français ni son équipier Magnussen n'ont pu accéder à la Q3 tandis que le rythme affiché en course ne pouvait pas leur permettre de se faire une place dans le top 10. L'écurie américaine s'attendait à vivre un moment difficile sur le circuit de Bakou mais pour Grosjean, la coupe est pleine.

"C'est vraiment emmerdant", soupire-t-il. "Quelque part, ce n'est pas trop surprenant. Il faut que l'on s'asseye et que l'on se creuse les méninges sur ce que l'on peut faire."

Le Grand Prix d'Espagne, prochaine destination du calendrier F1, pourrait toutefois sourire à Haas et à Grosjean. Mais les courses suivantes, à Monaco et à Montréal, sont loin de leur être favorables. En cause : la nature de ces tracés et les températures froides du Canada.

"Les températures à Barcelone peuvent être douces donc ça devrait bien se passer. Mais ensuite nous allons au Canada, à Monaco. Encore une fois, si nous voulons nous battre pour la P4 et la P5 chez les Constructeurs, nous devons être bons dans toutes les situations", estime le pilote Haas.

"Il faut vraiment que l'on travaille là-dessus, qu'on le comprenne et qu'on le résolve. Tout comme les petits soucis du côté de mon garage, qui sont nombreux."

Ontdek het op Google Play