fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Huitième à Bakou, Norris 'a touché quelques murs'

Huitième à Bakou, Norris 'a touché quelques murs'

Actualités


Huitième à Bakou, Norris 'a touché quelques murs'

Huitième à Bakou, Norris 'a touché quelques murs'

Lando Norris a connu un Grand Prix d'Azerbaïdjan agité. Le pilote McLaren a failli tout perdre à plusieurs reprises suite à de nombreux contacts avec les murs du circuit de Bakou.

VIDÉO : McLaren prend la quatrième place du championnatLire plus

En arrivant huitième du Grand Prix, derrière son équipier Carlos Sainz, Lando Norris a permis à McLaren de placer ses deux monoplaces dans les points pour la première fois depuis le GP d'Azerbaïdjan 2018. L'écurie remonte à la quatrième place du championnat Constructeurs.

"Ce n'était pas une course aisée", confie Norris à Motorsport.com. "Je suis resté coincé derrière Checo [Pérez] la plupart du temps. Tout simplement, je n'avais pas la vitesse de pointe nécessaire pour le dépasser. C'est un peu frustrant car nous avions le rythme pour faire un tout petit peu mieux. Mais du point de vue de l'équipe, je suis heureux de cette double arrivée dans les points."

Mais le vice-champion 2018 de Formule 2 ne s'est pas facilité la tâche. Sa McLaren MCL34 a heurté plusieurs fois les murs longeant la piste. Un choc important, survenu à quelques kilomètres de l'arrivée, aurait même pu mettre un terme à sa course.

"J'ai touché quelques murs. J'ai eu un contact à trois ou quatre tours de la fin, ce qui m'a rendu très nerveux parce que c'était un gros choc", poursuit le pilote. "Mais j'ai tenu bon, fort heureusement la voiture allait bien. Ce n'est pas un circuit facile. J'ai fait quelques erreurs par-ci par-là mais rien qui puisse nous coûter une position ou des points."

Le Britannique pointe désormais à la neuvième place du classement général avec 12 points.

Ontdek het op Google Play