fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Vettel victime de ses pneumatiques

Vettel victime de ses pneumatiques

Actualités


Vettel victime de ses pneumatiques

Vettel victime de ses pneumatiques

Parti troisième, Sebastian Vettel n'a pas été en mesure d'améliorer sa position aujourd'hui dans les rues de Bakou, la faute à des pneus tendres pas en température.

Course - Bottas et Mercedes donnent une nouvelle leçon à FerrariLire plus

Course anonyme pour Vettel. Le pilote Ferrari est resté seul tout au long de la course, trop lent pour inquiéter les Mercedes mais trop rapide pour être inquiété par Verstappen... D'après l'Allemand, sa course s'est jouée dès le départ, lorsqu'il était chaussé des pneus tendres.

"Le premier relais était pauvre", commente le quadruple champion du monde. "J'ai vraiment eu du mal à mettre les pneus en température. Ils étaient trop froids et je les ai endommagés. Puis ils étaient chauds et endommagés. Ils n'ont jamais vraiment fonctionné. J'étais très mal à l'aise et inconsistant, je n'arrivais pas à avoir confiance dans la voiture, et sur ce circuit ce n'est jamais bon."

Mais Vettel a retrouvé des couleurs lors de son deuxième relais, avec les pneus medium. De son arrêt jusqu'au drapeau à damiers, l'Allemand avait un bon rythme, de quoi rester dans le sillage des Mercedes, toutefois sans pouvoir se rapprocher davantage.

"Après ça, j'ai été surpris. Je m'attendais à vivre un relais difficile en pneus medium mais je n'ai pas eu de problèmes. Ils ont tenu sans difficulté jusqu'à la fin. J'étais plus heureux, plus confiant et le rythme suivait jusqu'à mettre la pression [sur les Mercedes]", déclare le pilote Ferrari.

"Il fallait garder un oeil sur Max [Verstappen] derrière qui revenait grâce aux retardataires. Mais nous avions de quoi réagir avec les medium pour le contenir. C'était capital de garder cette troisième position. Bravo à Charles [Leclerc] pour avoir obtenu le meilleur tour et pour l'avoir arraché des mains de Mercedes."

Maigre lot de consolation, la troisième place de Vettel en course permet à l'Allemand de passer troisième au classement général, doublant ainsi Max Verstappen.

Ferrari copie l'aileron arrière de MercedesLire plus

La prochaine course aura lieu en Espagne, sur le circuit de Barcelone, théâtre de la domination de la Scuderia lors des essais hivernaux. Près de trois mois plus tard, est-ce que la donne sera la même en Catalogne ? Il faut dire que Ferrari n'arrive pas comme grande favorite...

"Nous ne sommes pas les favoris pour Barcelone", analyse le #5. "Mais l'équipe est en confiance, nous allons monter quelques trucs sur la voiture, donc... Nous espérons avoir un week-end sans problème, ce qui n'a pas été le cas depuis le début de la saison. Ce sera capital de rattraper [Mercedes] pour renverser la situation."

Ontdek het op Google Play