fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Course - Bottas et Mercedes donnent une nouvelle leçon à Ferrari

Course - Bottas et Mercedes donnent une nouvelle leçon à Ferrari

Actualités


Course - Bottas et Mercedes donnent une nouvelle leçon à Ferrari

Course - Bottas et Mercedes donnent une nouvelle leçon à Ferrari

Valtteri Bottas a remporté le quatrième Grand Prix de la saison et pris sa revanche sur l'édition 2018 de l'épreuve azérie !

Valtteri Bottas (Mercedes) débute ce Grand Prix d'Azerbaïdjan en pole position, devant son coéquipier Lewis Hamilton et la Ferrari de Sebastian Vettel. 17 pilotes seulement prennent place sur la grille de départ : Pierre Gasly (absence à la pesée après les EL2), Robert Kubica (violation de la règle du parc fermé pour réparations après les qualifications) et Kimi Räikkönen (aileron avant non conforme) sont tous trois contraints de commencer la course depuis la voie des stands.

Le soleil est à nouveau au rendez-vous ce dimanche : il fait 20°C dans l'air et la température de la piste est de 43°C. Depuis le début du week-end, beaucoup d'événements ont perturbé les différentes séances ; voyons si c'est à nouveau le cas en course ! Pirelli prévoit un seul arrêt aux stands mais à Bakou, tout est possible...

À l'extinction des feux, Bottas garde l'avantage sur Hamilton et Vettel, tandis que Norris prend le meilleur sur Kvyat. Charles Leclerc, avec les pneus mediums, prend un moins bon départ et se retrouve dixième, avant de repasser la Renault de Ricciardo. Pérez, quatrième, devance la Red Bull de Verstappen.

Au quatrième tour, Leclerc reprend sa huitième position initiale en dépassant Kvyat. Il prend ensuite le meilleur sur la McLaren de Sainz pour poursuivre sa remontée. En difficulté, Kvyat sort du top 10 et est même dépassé par son équipier Albon. Au début du sixième tour, Verstappen passe Pérez et prend la quatrième place.

Hormis une touchette d'Albon avec le mur au départ, les pilotes ont été très calmes jusqu'à présent. En débutant la septième boucle, Leclerc prend à son tour le dessus sur Pérez ; le Monégasque est cinquième.

Devant, les écarts se creusent doucement : Bottas possède 3,6 secondes d'avance sur Hamilton, qui devance quant à lui Vettel de plus de six secondes. Piégé en Q2, Leclerc semble déchaîné ! Il passe Verstappen pour s'emparer de la quatrième place lors du dixième tour et tourne une seconde plus vite que le trio de tête, dont les pneus commencent à s'user sérieusement.

Tandis que Leclerc revient sur son équipier, Vettel est le premier des leaders à rentrer au douzième tour. Bottas l'imite au tour suivant, tandis que Leclerc semble voler avec ses mediums : le #16 est en train de se relancer dans la course au podium. Logiquement, Hamilton s'arrête juste après, mais le Britannique a perdu plusieurs secondes avec ses pneus usés et ressort juste devant la Ferrari #5.

En tête depuis la valse des arrêts, Leclerc voit son avance fondre au fur et à mesure que ses pneus mediums de départ se dégradent. Sur la même stratégie que lui, Gasly ne s'est pas encore arrêté et pointe en sixième position à l'approche de la mi-course. Pérez, les deux McLaren et Kvyat complètent alors le top 10.

Au 31e tour, Leclerc ne s'est toujours pas arrêté et Bottas, Hamilton et Vettel sont revenus sur lui. Les quatre premiers sont pratiquement dans la même image ! Au moment où Bottas prend la tête, Kvyat et Ricciardo manquent de s'accrocher en virage 3 et continuent tout droit. Incroyable mais vrai : en reculant, la Renault accroche la Toro Rosso ! Les deux pilotes abandonneront ensuite dans les stands.

Devant, Hamilton passe Leclerc à son tour, avant d'être imité par Vettel. Leclerc, qui semblait miser sur une éventuelle intervention de la voiture de sécurité, voit sa stratégie se refermer sur lui. Ferrari le fait enfin rentrer au 35e tour et passe aux pneus tendres. Le jeune pilote de la Scuderia ressort juste derrière Gasly, en sixième position. Leclerc le passe mais se trouve à plus de vingt secondes de Verstappen.

Au 39e des 51 tours à parcourir, la Red Bull de Gasly est au ralenti. Le Français parvient à se garer dans un échappatoire mais la direction de course fait intervenir la voiture de sécurité virtuelle, obligeant les pilotes à respecter un rythme modéré. Au même instant, Romain Grosjean abandonne après avoir tiré tout droit une dizaine de tours plus tôt.

Le grand perdant de l'intervention de la VSC est Lewis Hamilton, qui a perdu plus de deux secondes sur le leader. Vettel semble être hors jeu pour la victoire, Mercedes maîtrisant parfaitement son avance.

Malgré un ultime retour du Champion du monde dans les trois derniers tours, Bottas conserve son avance et s'impose, prenant au passage sa revanche sur l'édition précédente, lorsqu'il avait subi une crevaison à trois tours de l'arrivée alors qu'il était en tête. Contrairement au reste du week-end, la course fut bien calme ce dimanche, Mercedes donnant une nouvelle leçon de réalisme à Ferrari en signant un impressionnant quatrième doublé consécutif...

Le vainqueur du jour reprend du même coup la tête du championnat pilotes, tandis que Leclerc - qui s'était encore arrêté entre temps - est parvenu à empocher le point supplémentaire du meilleur tour avec des gommes neuves. Le Monégasque est également élu Pilote du jour.

Le top 10 : Bottas, Hamilton, Vettel, Verstappen, Leclerc, Pérez, Sainz, Norris, Stroll, Räikkönen

Ontdek het op Google Play