fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
EL3 - Leclerc, candidat naturel à la pole position

EL3 - Leclerc, candidat naturel à la pole position

Actualités


EL3 - Leclerc, candidat naturel à la pole position

EL3 - Leclerc, candidat naturel à la pole position

Charles Leclerc termine une nouvelle fois en tête des essais libres à Bakou. Le Monégasque se place comme le favori pour l'obtention de la pole position ce samedi.

La journée du vendredi a été très agitée en Azerbaïdjan, espérons que tout soit plus calme aujourd'hui. Hier, la première séance d'essais libres a été avortée après qu'une plaque d'égout mal scellée vienne frapper le plancher de la Williams de George Russell, détruisant son châssis dans l'affaire.

EL2 (VIDÉOS) - Leclerc et Ferrari en tête ; Stroll et Kvyat dans le murLire plus

De nombreux drapeaux rouges ont été déployés durant la deuxième séance. Une session dominée par les Ferrari de Charles Leclerc et Sebastian Vettel. Ferrari, qui apporte des évolutions sur sa monoplace ce week-end, a-t-elle trouvé la formule magique pour vaincre Mercedes ? Nous aurons un premier élément de réponse ce samedi, à l'issue des qualifications !

Pénalisé, Gasly s'élancera depuis la voie des standsLire plus

Mais avant cela, les monoplaces ont une dernière heure d'essais devant elles. Carlos Sainz est le premier homme à prendre la piste, Pierre Gasly est le premier à signer un chrono (1'49"815). Le Français partira depuis la voie des stands en course, ayant été reconnu coupable d'avoir "loupé" la pesée réglementaire en fin d'EL2.

En pneus medium, Valtteri Bottas déloge le pilote Red Bull (1'45"676), toutefois ces premiers temps sont loin d'être représentatifs. Très vite, les Ferrari reprennent leurs positions de la veille, Leclerc devançant une nouvelle fois son équipier (1'42"638). Romain Grosjean est immobilisé dans son stand. La monoplace Haas est sur les tréteaux, tout comme la Red Bull de Max Verstappen.

Durant la première demi-heure de séance, l'ensemble du peloton roule avec des pneus tendres, à l'exception des deux Mercedes. Stratégie décalée pour les flèches d'argent. Le surprenant Albon se classe quatrième à la mi-séance, devant Sergio Pérez. Le pilote Racing Point connaît les rues de Bakou comme sa poche, il est détenteur du record de podiums en Azerbaïdjan (2).

À 20 minutes du drapeau à damiers, les pilotes ressortent pour leur dernier run, comprenant généralement une simulation de qualifications. Chaussés de pneus tendres, Bottas et Hamilton échouent à près de six dixièmes du temps de Leclerc, établi plus tôt dans la séance.

Le #16 prend la piste et assomme la concurrence quelques minutes plus tard : 1'41"604. Vettel ne peut toujours pas rétorquer, Leclerc le devance de deux dixièmes. Verstappen, installé en troisième position, accuse un retard d'une seconde et 248 millièmes !

Le rythme des Ferrari est impressionnant et celui de Leclerc encore plus. Le pilote monégasque est-il en mesure d'obtenir sa deuxième pole position en catégorie reine ? Réponse dans moins de trois heures !

Ontdek het op Google Play