fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
EL1 - Une plaque d'égout se détache, la séance est avortée

EL1 - Une plaque d'égout se détache, la séance est avortée

Actualités


EL1 - Une plaque d'égout se détache, la séance est avortée

EL1 - Une plaque d'égout se détache, la séance est avortée

Les premiers essais libres ont tourné (très) court à Bakou...

C'est sous un soleil radieux que débute la première séance d'essais libres de cette quatrième manche de la saison 2019. Bakou est l'un des cinq circuits du calendrier à fonctionner dans le sens anti-horaire (sens inverse des aiguilles d'une montre). Il s'agit de la quatrième édition (3e Grand Prix d'Azerbaïdjan, puisqu'il était question du Grand Prix d'Europe en 2016).

Plusieurs monoplaces prennent rapidement la piste, Charles Leclerc réalisant le premier chrono de référence en 1'49''134, avant d'améliorer : 1'48''343. Mais on le constatera plus tard : lors du passage de la Ferrari dans la ligne droite du premier secteur, une plaque d'égout se situant au milieu de la piste commence à bouger.

Quelques instants plus tard et alors que la séance a débuté depuis moins de quinze minutes, le passage de la Williams de George Russell sera fatal : la plaque d'égout se détache et détruit le fond plat de la monoplace. Le jeune britannique s'arrête immédiatement et le drapeau rouge est brandi, de nombreux débris jonchant la piste.

Tandis que la dépanneuse se dirige vers les stands avec la Williams, elle heurte un pont de passage et répand ainsi de l'huile sur la FW42 : la scène est surréaliste !

La direction de course annonce logiquement que la séance ne reprendra pas : les essais libres 1 sont ainsi annulés. Les commissaires de piste vont désormais vérifier l'ensemble des plaques d'égout du circuit, qui en comprend plusieurs dizaines...

Ontdek het op Google Play