fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Ferrari demande à Alfa Romeo de changer son unité de contrôle électronique

Ferrari demande à Alfa Romeo de changer son unité de contrôle électronique

Actualités


Ferrari demande à Alfa Romeo de changer son unité de contrôle électronique

Ferrari demande à Alfa Romeo de changer son unité de contrôle électronique

Malgré une nouvelle défaillance en Chine, Alfa Romeo n'a toujours pas installé sur ses monoplaces la nouvelle unité de contrôle électronique (UCE) de Ferrari.

Ferrari dévoile la raison du problème moteur de LeclercLire plus

La Scuderia Ferrari fut en proie à des problèmes de fiabilité en ce début de saison 2019. À Bahreïn, Charles Leclerc a laissé échapper une victoire certaine suite à un court-circuit dans le système d'injection de son moteur. Une défaillance provoquée par une unité de contrôle électronique défectueuse.

"Nous l'avons changée car il y a eu un problème sur la voiture de Charles à Bahreïn", explique Mattia Binotto, directeur de la Scuderia. "Nous savions que la spécification initiale de l'UCE avait des soucis de fiabilité donc nous l'avons changée pour une meilleure unité. Nous l'avons changée sur la voiture de Seb [Vettel] également, par précaution."

Maranello a immédiatement répondu à ce problème en installant sur ses deux monoplaces une nouvelle unité dès le Grand Prix suivant, en Chine. De plus, cette deuxième spécification a été proposée aux écuries clientes Haas et Alfa Romeo.

Räikkönen - Le niveau d'Alfa Romeo est 'une grande énigme'Lire plus

En revanche, si l'écurie américaine a immédiatement installé l'UCE, Alfa ne l'a pas fait. Les Italiens sont restés avec l'ancienne unité tout au long du week-end à Shanghai, ce qui fut une mauvaise décision. Antonio Giovinazzi est resté cloué dans son stand pendant la séance qualificative suite à un court-circuit sur sa voiture, le même que celui de Leclerc à Bahreïn !

Binotto presse Alfa Romeo pour qu'un changement sur ses deux monoplaces soit effectué le plus tôt possible : "Nous avons demandé à nos équipes clientes de faire un changement. Haas l'a fait, Alfa ne l'a pas fait suite à des problèmes d'installation. Selon eux, c'était trop compliqué et trop risqué. De ce fait, Antonio [Giovinazzi] a eu le même problème en qualifications. Donc j'espère qu'ils vont la changer le plus vite possible."

Si le Quadrifoglio roule avec une nouvelle unité dès Bakou, l'écurie ainsi que Haas et Ferrari n'auront plus le droit à l'erreur. Cette saison, seules deux UCE peuvent être installées sur les monoplaces avant de subir des places de pénalité sur la grille de départ.

Ontdek het op Google Play