fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Rosberg : Ferrari n'a pas le bon concept aérodynamique

Rosberg : Ferrari n'a pas le bon concept aérodynamique

Actualités


Rosberg : Ferrari n'a pas le bon concept aérodynamique

Rosberg : Ferrari n'a pas le bon concept aérodynamique

L'ancien pilote allemand estime que la SF90 manque vraiment d'appui.

Devenu consultant régulier, Nico Rosberg estime que Ferrari est probablement en difficulté sur le plan aérodynamique en comparaison à Mercedes. D'après lui, la Scuderia n'est pas parvenue à compenser la perte d'appui aérodynamique due au changement de règlement au niveau de l'aileron avant.

"Mercedes est clairement favori à l'heure actuelle", déclare le Champion du monde 2016. "Ils semblent très forts. Ferrari est en difficulté parce que le concept aérodynamique n'est pas le bon. Cela se constate fort de par leur manque d'appui dans les virages, où ils perdent beaucoup de temps. Ce n'est évidemment pas l'idéal car ils ne sont pas là où ils devraient se situer avec leur monoplace."

Wolff : Avec des consignes pareilles, Ferrari 'ouvre la boîte de Pandore'Lire plus

À Shanghai, Ferrari avait ajouté de l'appui sur l'arrière de la monoplace, mais la solution ne serait pas d'ajouter de l'appui sur l'aileron arrière. Mieux vaudrait en trouver ailleurs, explique l'ancien pilote Mercedes : "En Chine, ils ont essayé d’ajouter de l'appui via l’aileron arrière. Mais si vous ajoutez de l'appui de cette façon, vous augmentez par conséquent la traînée. [...] Il leur faut trouver de l'appui à d'autres endroits, comme sur l'aileron avant ou les déflecteurs. Cela demande beaucoup de travail et ça va donc prendre du temps, ce qui n'est pas une bonne chose pour eux."

En revanche, la SF90 est clairement plus rapide que la Mercedes W10 en ligne droite, grâce à la puissance du V6 turbo hybride italien. Le week-end dernier, les pilotes Ferrari parvenaient ainsi à gagner jusqu'à trois dixièmes de seconde dans la seule ligne droite de retour. Un avantage pour le prochain Grand Prix à Bakou, où le circuit comporte deux longues lignes droites ? Rosberg n'en est pas si sûr.

"Ils seront rapides sur ce genre de circuits avec de longues lignes droites. Mais à Bakou, je ne sais pas trop... Il y a de nombreux virages lents où ils perdront du temps, et beaucoup de lignes droites où ils en gagneront. Il est donc difficile de dire s’ils pourront être devant, nous verrons. Je mettrais Mercedes devant actuellement, et même à Barcelone."

Ontdek het op Google Play