fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Qualifs - Bottas en pole du 1000e GP ; Mercedes domine Ferrari

Qualifs - Bottas en pole du 1000e GP ; Mercedes domine Ferrari

Actualités


Qualifs - Bottas en pole du 1000e GP ; Mercedes domine Ferrari

Qualifs - Bottas en pole du 1000e GP ; Mercedes domine Ferrari

Valtteri Bottas a réalisé la pole position sur la tracé de Shanghai. Le Finlandais s'élancera devant à l'occasion du 1000e Grand Prix de F1, après avoir devancé son coéquipier de 23 millièmes !

C'est hélas avec seulement 19 des pilotes de la grille 2019 de Formule 1 que débutent les qualifications du 1000e Grand Prix de l'histoire. En effet, la Toro Rosso d'Alexander Albon, accidentée lors des essais libres 3, n'est pas en mesure de prendre part à cette séance. Heureusement, le pilote en est sorti indemne.

VIDÉO : L'accident d'Albon en essais libresLire plus

Q1 : Le combat s'annonce ; Giovinazzi lui aussi à pied

Comme à l'habitude, les pilotes Williams sont les premiers à s'élancer, mais se plaignent rapidement du manque d'adhérence de leur bolide. Les semaines passent et rien ne s'arrange vraiment pour l'écurie de Grove. Devant, Sebastian Vettel est le premier à réaliser un chrono de référence, en 1'33''557.

Derrière lui, Lewis Hamilton part légèrement à la faute dans le dernier virage et ne peut donc rivaliser avec le temps réalisé par la Ferrari. En revanche, la Mercedes de Bottas signe la nouvelle marque, en 1'32''658.

Le chrono du Finlandais ne sera plus battu en Q1, car les Mercedes décident quelques minutes plus tard d'en rester là et d'attendre la Q2 ! Seul Leclerc améliore en fin de séance, concédant à peine 54 millièmes à la Flèche d'argent... Le combat s'annonce entre Mercedes et Ferrari.

Peu de surprises derrière : la Racing Point de Lance Stroll est de nouveau éliminée, tout comme les deux Williams. Reste l'Alfa Romeo d'Antonio Giovinazzi, qui n'a pas pris part à la séance. L'Italien avait déjà connu de gros soucis vendredi.

Éliminés en Q1 : Stroll, Russell, Kubica, Giovinazzi, Albon

Q2 : Les pneus medium suffisent aux leaders !

Hamilton réalise le premier chrono de référence avec des pneus mediums : 1'32''603. Mais juste derrière, Bottas pulvérise ce temps en 1'31''728. Quelques instants plus tard, le leader du championnat mène largement la danse puisqu'il devance les Ferrari de Vettel et Leclerc de plus de cinq dixièmes. L'écart entre les deux Mercedes, déjà conséquent vendredi, semble toujours aussi important. Verstappen s'intercale même en quatrième position, devant le Champion du monde en titre.

Les cinq premiers ont réalisé leur chrono avec les pneus mediums et vont tenter de parvenir en Q3 de cette manière. Derrière les top teams, Haas se place et les Renault semblent à l'aise contrairement aux McLaren, même si le combat est très serré.

Les leaders conservent bien les gommes mediums et s'élanceront donc en course avec celles-ci ! Tous passent un nouveau train mais sans améliorer leur chrono, sauf Hamilton qui se rassure avec le meilleur temps de la Q2, en 1'31''637. Clairement, les pneus tendres ne constituent pas ici la meilleure option pour un long relais, ce qui explique le choix des top teams.

Derrière eux, la tendance se confirme : Pierre Gasly disputera enfin sa première Q3 en 2019, tandis que les Haas et les Renault parviennent à s'extraire du combat de milieu de grille. La Toro Rosso de Kvyat échoue ainsi à 22 millièmes seulement du top 10 ! Pérez, Räikkönen et les pilotes McLaren ne parviennent pas à rejoindre la Q3.

Éliminés en Q2 : Kvyat, Pérez, Räikkönen, Sainz, Norris

Q3 : Bataille intense entre les Flèches d'argent

Les pilotes s'élancent immédiatement pour leur premier tour rapide, cette fois chaussés de pneus tendres. Hamilton est le premier des leaders à franchir la ligne : 1'31''570. Bottas arrive et devance à nouveau son équipier... pour sept millièmes de seconde ! Son temps : 1'31''563. L'avantage du #77 se situe dans les deux premiers secteurs, tandis que le #44 est plus rapide dans le troisième.

La Ferrari de Vettel se place alors en troisième position avec un temps de 1'32''001. La SF90 concède pour l'instant plus de quatre dixièmes aux Mercedes. De son côté, Pierre Gasly est sixième, mais relégué à plus de huit dixièmes de Verstappen.

Le sprint final est lancé : Hamilton est en avance dans le premier secteur mais Bottas est meilleur dans le second, la bagarre est intense ! Le Britannique échoue finalement pour 23 millièmes, tandis que Vettel devance cette fois Leclerc. Ferrari revient mais concède tout de même plus de trois dixièmes aux Mercedes.

Les paires sont complètes : les Mercedes devancent les deux Ferrari, les deux Red Bull, les deux Renault (Ricciardo devant Hülkenberg pour quatre millièmes) et les deux Haas (sans tour rapide en Q3). À noter qu'en fin de Q3, plusieurs pilotes se sont gênés avant de s'élancer pour leur dernier run. Ce fut notamment le cas de Vettel et Verstappen, le pilote Red Bull ne parvenant pas à s'élancer avec le meilleur rythme.

Ontdek het op Google Play