fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Ferrari remplace à son tour un élément moteur

Ferrari remplace à son tour un élément moteur

Actualités


Ferrari remplace à son tour un élément moteur

Ferrari remplace à son tour un élément moteur

Les deux Ferrari et les deux Haas sont concernées par ce changement.

La situation est évidemment moins problématique que chez Renault, contrainte de remplacer des éléments cruciaux sur les voitures équipées du moteur français.

Chez Ferrari, on a décidé d'introduire en Chine de nouveaux boîtiers électroniques sur quatre des six unités de puissance conçues à Maranello. Sont en effet concernées les deux Ferrari de Sebastian Vettel et Charles Leclerc, et les deux Haas de Romain Grosjean et Kevin Magnussen.

EL2 - Bottas réplique, Vettel n'abdique pasLire plus

Le boîtier électronique est limité à deux pièces par an sur chaque unité de puissance, ce qui signifie que les quatre pilotes concernés pourraient être pénalisés en cas de nouveau changement, plus tard dans la saison.

Cette mesure a été prise par Ferrari suite à la défaillance survenue à Bahreïn sur l'unité de puissance de la Ferrari de Leclerc. Alors qu'il occupait confortablement la tête du Grand Prix, le Monégasque avait vu sa Ferrari ralentir soudainement, à seulement dix tours du drapeau à damier. Le problème n'était pas suffisamment majeur que pour le contraindre à l'abandon, mais il n'avait pu conserver le leadership et avait dû s'incliner devant les Mercedes, sauvant de justesse sa troisième position devant la Red Bull de Verstappen grâce à l'intervention de la voiture de sécurité.

Renault remplace plusieurs éléments moteurLire plus

Ce changement de centrale électronique ne concerne donc pas les Alfa Romeo de Kimi Räikkönen et d'Antonio Giovinazzi, pour l'instant épargnés.

Pour rappel, le nombre d'unités de puissance autorisées est porté à trois cette année, mais certains éléments sont limités à deux seulement.

Ontdek het op Google Play