fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
FE : Jean-Eric Vergne s'impose en Chine

FE : Jean-Eric Vergne s'impose en Chine

Actualités


FE : Jean-Eric Vergne s'impose en Chine

FE : Jean-Eric Vergne s'impose en Chine

Pour la première fois de la saison 2018/2019 de Formule E, Jean-Eric Vergne termine sur la plus haute marche du podium. En Chine, lors de l'ePrix de Sanya, le champion du monde en titre a remporté une course chaotique, interrompue par le drapeau rouge.

Vergne sort la tête de l'eau. Après deux abandons consécutifs au Mexique et à Hong-Kong, les observateurs avaient du mal à voir le Français défendre son titre de champion de Formule E. Mais à Sanya, Vergne fait taire les critiques avec cette victoire, la première du partenariat entre DS et Techeetah.

"C'est notre première victoire en tant que nouvelle équipe DS Techeetah, je me sens très fier et heureux de faire triompher DS", déclare le Français à l'arrivée. "C'est une nouvelle association, les débuts sont toujours difficiles. Après 20 courses d'affilée dans les points, le fait de terminer hors des points lors des deux dernières courses fut très dur à encaisser."

En qualifications, l'ancien pilote de Formule 1 doit s'avouer vaincu et laisse la pole à la Nissan e.Dams d'Oliver Rowland, les deux hommes n'étant séparés que par un dixième de seconde. Le Britannique garde le commandement durant une bonne partie de la course avant d'être dépassé par Vergne à 20 minutes de la fin.

Un drapeau rouge, provoqué par un accrochage entre l'autre DS Techeetah d'André Lotterer et la BMW d'Alexander Sims, interrompt la course pendant de longues minutes. Malgré une enquête des commissaires pour avoir laissé un écart trop important avec la voiture de sécurité au moment du restart, Vergne s'en sort avec une réprimande et ne sera plus inquiété par Rowland jusqu'au drapeau à damiers.

"Je ne peux pas être plus heureux", estime Vergne. "C'est un grand jour pour nous, nous sommes une équipe chinoise et triompher ici, c'est absolument incroyable. Sur le podium, l'hymne a retenti et tous les fans chantaient en chœur. C'était très émouvant. Je n'ai pas très bien dormi entre les courses de Hong Kong et ici. Mais nous nous sommes battus, nous nous sommes serrés les coudes, nous avons été en mesure d'avancer en tant qu'équipe pour faire le meilleur travail possible et ça paye enfin aujourd'hui."

Avec cette victoire, Vergne remonte à la troisième place du championnat. Le Français compte désormais huit points de retard sur le nouveau leader, le Portugais Antonio Félix da Costa. Et chez les équipes, DS Techeetah recolle à Virgin Racing en tête des débats.

Prochain rendez-vous en Europe dans 19 jours, à l'occasion de l'ePrix de Rome, avant de se rendre en France fin avril pour l'ePrix de Paris.

Ontdek het op Google Play