fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Brawn : 'D'énormes progrès' en coulisse sur les accords 2021

Brawn : 'D'énormes progrès' en coulisse sur les accords 2021

Actualités


Brawn : 'D'énormes progrès' en coulisse sur les accords 2021

Brawn : 'D'énormes progrès' en coulisse sur les accords 2021

Si l’horizon 2021 est tout sauf clair aux yeux des observateurs et des fans, le directeur sportif de la Formule 1 assure que les négociations se poursuivent en coulisse et qu’un accord sera trouvé dans les tout prochains mois.

En 2021, le paysage de la Formule 1 pourrait grandement évoluer. S’il est officieusement déjà acté que le règlement moteur ne connaîtra pas de grande révolution, plusieurs fondamentaux seront modifiés.

La distribution des revenus et la mise en place de budgets plafonnés pour les équipes font partie des priorités de la FIA et de la FOM, et c’est bien sûr là que les négociations devraient s’avérer difficiles, pour ne pas dire houleuses.

En outre, le règlement aérodynamique devrait encore évoluer afin de resserrer les performances, notamment via l’introduction de pièces standardisées. Les règles sportives pourraient aussi évoluer, comme le barème de points ou le format des week-ends de Grand Prix.

Au cœur des négociations, Ross Brawn doit ainsi gérer et discuter des aspects sportif, technique, mais surtout politique et budgétaire : "C’est un défi", reconnaît le Britannique, "mais nous n’avions jamais pensé que ce serait facile. Aligner les positions de dix équipes et définir des solutions pour la distribution des revenus, la gouvernance, le règlement, les budgets plafonnés, c’est un assez gros défi, et cela prend du temps."

"Mais nous progressons", poursuit-il. "Même si c’est un peu frustrant sans doute pour les médias, je pense que l’approche que Chase Carey a eue est correcte : il a souligné qu’il voulait que toutes ces discussions aient lieu en privé - autant que possible - et qu’elles se déroulent dans le calme, parce qu’il sent que c’est la meilleure approche pour faire progresser les choses. Je peux vraiment voir qu’il y a des énormes progrès."

"Concernant les budgets plafonnés, les gens disent que rien n’arrive, mais ce n’est pas vrai. Nous avons publié un projet de règlement l’an dernier ; nous avons arrêté le règlement définitif en janvier ; et la semaine dernière, nous avons été pleinement engagés avec les équipes dans ce travail. Nous préférons travailler avec une équipe à la fois, pour qu’elle nous fasse part de son ressenti, et pour comprendre leurs inquiétudes et voir comment nous pouvons progresser. Nous ne pourrons jamais être en situation - comme par exemple s’agissant des budgets plafonnés - de pouvoir publier un règlement définitif à une date, et de fermer toute négociation après. Le sujet est trop complexe. Donc, au fur et à mesure des négociations, nous voyons de nouveaux défis, de nouveaux problèmes à régler, et nous devrons évoluer et affiner le règlement pour atteindre nos objectifs."

Et Brawn de préciser que le même processus et le même raisonnement valent pour les règlements sportif et technique : "Dans ces deux domaines, il y a des routines et des protocoles bien établis mais, même sur ces sujets, tout le monde n’est pas d’accord, se dispute, donc ce serait naïf de penser qu’il suffirait de mettre le nouveau règlement financier sur la table pour régler toute la situation, en disant aux équipes que ce serait à prendre ou à laisser. Chaque équipe a des priorités différentes, et nous essayons de trouver un moyen pour arriver à la meilleure solution. Je peux voir des progrès authentiques. Certains médias ont pu dire qu’il ne semblait pas y avoir beaucoup de progrès, mais je peux vous assurer qu’il y en a énormément. Le règlement technique avance bien."

Le dirigeant de la F1 rappelle enfin que le public sera mis au courant en milieu d’année, au plus tard, car c’est à cette date que la deadline sera atteinte : "Sur le règlement technique, il y a deux éléments. Une première deadline, par défaut, est prévue au milieu de cette année, c’est ce que prévoit le Code Sportif International. Mais j’espère que d’ici là, nous aurons un tableau plus clair de la gouvernance pour le futur et que nous pourrons aider à introduire le règlement d’une manière plus équitable."

"Si nous ne sommes pas en mesure d’y parvenir, alors, la date par défaut pour 2021 respectera ce que dit le Code Sportif International : cela requiert que le règlement soit introduit en milieu d’année."

Ontdek het op Google Play