Haas ne souhaite pas répéter les erreurs de Melbourne

Actualités


Aurélien Attard

Haas ne souhaite pas répéter les erreurs de Melbourne

En marge du coup d’envoi de la saison 2019 de Formule 1, l’équipe Haas a mis l’accent sur la préparation concernant les arrêts au stand afin de ne pas répéter la Bérézina du Grand Prix d'Australie 2018 et le zéro pointé allant avec pour l’écurie américaine.

Il y a un an, Romain Grosjean et Kevin Magnussen offraient à Haas leur meilleur résultat en qualifications en occupant la troisième ligne. Le lendemain, en course, les deux pilotes évoluaient en quatrième et cinquième positions. Mais au moment d’aborder les arrêts au stand, les mécaniciens Haas n’ont pas correctement serré une des roues des deux monoplaces, résultant en un double abandon en l’espace de deux tours.

“Bien sûr que nous n’avons pas oublié les arrêts au stand de l’an passé en Australie, qui se sont mal passés", commente aujourd’hui Gunther Steiner. Afin de ne pas répéter les erreurs du passé, le directeur de l’écurie américaine n’a rien laissé au hasard pendant l’intersaison. Cet hiver, ses employés se sont concentrés sur les simulations d’arrêts. La lutte pour les points dans le cœur du peloton est de plus en plus féroce, il est donc important pour Haas comme pour l’ensemble des écuries de Formule 1 d’éviter de tels couacs en course.

"Cette saison, nous avons insisté sur la préparation", poursuit Steiner. "Dans notre usine en Italie, nous nous sommes entraînés sur les arrêts au stand avec une voiture de 2018 pendant tout l’hiver. Nous avons fait la même chose à Barcelone, étant donné que la voiture actuelle n’est pas toujours disponible pour les entraînements d’arrêts pendant les essais. Tous les jours, l’ensemble des mécaniciens faisaient jusqu’à 12 simulations d’arrêt au stand.”

Ontdek het op Google Play