fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Beaucoup plus d'ailerons de rechange en 2019

Beaucoup plus d'ailerons de rechange en 2019

Actualités


Beaucoup plus d'ailerons de rechange en 2019

Beaucoup plus d'ailerons de rechange en 2019

En raison du nouveau règlement aérodynamique qui impose des ailerons avant simplifiés mais plus larges, les équipe de Formule 1 s’apprêtent à disposer de davantage de pièces de rechange.

Le règlement technique 2019 de la Formule 1 va avoir un impact direct sur le nombre de pièces de rechange que vont apporter les équipes sur les différents Grands Prix.

De fait, parmi les changements de cette année, les ailerons avant ont été simplifiés mais élargis, de 1800 à 2000 mm.

Un changement esthétique visible sur les monoplaces, mais qui va surtout avoir pour conséquence d’augmenter le risque d’accrochage, notamment lors des départs, comme c’était le cas avant 2017. De plus, l’usure de ces ailerons pourrait être plus prononcée, puisqu’ils seront aussi plus exposés lors de passages délicats sur les vibreurs.

Le constat a été posé par l’écurie Racing Point, lors des essais hivernaux de Barcelone : "Normalement, nous devons apporter cinq ailerons pour un Grand Prix. Je pense que nous allons passer à sept ou neuf", estime Andy Green, directeur technique.

"Nous verrons comment ça se passe. Bien entendu, si nous commençons à les utiliser assez vite, nous allons avoir besoin de plus que ça. D'un point de vue budgétaire, c'est probablement pareil car ils sont vraiment plus faciles et moins coûteux à produire. Nous finirons donc par avoir beaucoup plus d'ailerons de rechange. Beaucoup plus."

Heureusement donc, les budgets alloués ne seront guère plus élevés, malgré le fait que le nombre d’ailerons avant disponibles devait être quasiment doublé, d’ici peu de temps.

"Ils sont beaucoup plus larges, bien plus susceptibles d'être endommagés", rappelle Green, faisant référence à ces ailerons. "Nous les usons déjà en passant sur les vibreurs [à Barcelone], et nous n'attaquons pas vraiment. Les pilotes vont devoir être méfiants au premier virage et dans le premier tour."

Ontdek het op Google Play