Zandvoort, unique option pour un futur Grand Prix des Pays-Bas

Actualités


Aurélien Attard

Zandvoort, unique option pour un futur Grand Prix des Pays-Bas

Après qu’Assen ait été jugé "inadapté", le circuit de Zandvoort est aujourd’hui le seul tracé néerlandais en lice pour l’organisation d'un futur Grand Prix des Pays-Bas de Formule 1.

Depuis 1986, les Pays-Bas ont disparu du calendrier F1. Le circuit de Zandvoort n’était plus adapté aux monoplaces, la piste étant peu large et peu sure. Mais aujourd’hui, le pays milite pour son retour au calendrier. Peu de circuits sont éligibles en revanche, seuls Assen et Zandvoort, ayant changé de tracé depuis la dernière organisation d’un Grand Prix de Formule 1, peuvent y prétendre.

Ces dernières semaines, Zandvoort a pris une longueur d’avance sur son concurrent direct. Le circuit bénéficie en effet du soutien du NLsportraad, le conseil néerlandais du sport. Dans un communiqué de presse, celui-ci a donné sa priorité au circuit de Hollande-Septentrionale, tout en jugeant la piste d’Assen "inadaptée", malgré la tenue de courses de MotoGP et de DTM.

"Les contacts directs entre le NLsportraad et le responsable de la FOM clarifie le fait que Zandvoort est le seul candidat capable d'organiser un Grand Prix de Formule 1 aux Pays-Bas, en raison de son histoire et de sa proximité avec des grandes villes et des aéroports", explique le conseil. "La FOM a fait savoir que la seule possibilité pour qu'un Grand Prix de Formule 1 soit attribué aux Pays-Bas était que le dossier économique de Zandvoort soit bouclé dans les délais discutés."

Malgré ce soutien, le projet de Grand Prix à Zandvoort est loin d’être viable économiquement. Diverses infrastructures du circuit doivent encore être rénovées tandis que le gouvernement néerlandais ne donnera aucune aide financière. En parallèle, Assen clame être soutenue par la ville d’Assen, la Province de Drenthe et également par un "investisseur étranger".

Ontdek het op Google Play