Pérez, à propos du règlement : 'La F1 a réussi son pari' !

Actualités


Olivier Guillaume

Pérez, à propos du règlement : 'La F1 a réussi son pari' !

Sergio Pérez se montre très optimiste au moment d’évoquer le changement de réglementation aérodynamique en vigueur cette année.

Il n’est pas le seul à le faire, mais il est probablement le plus enthousiaste : Sergio Pérez s’est laissé aller à des commentaires très positifs au sujet du comportement des voitures en piste lorsqu’elles se suivent.

C’est précisément là l’objectif du nouveau règlement aérodynamique 2019 : réduire la traînée afin de permettre aux voitures suiveuses de moins subir les désagréments aérodynamiques de la monoplace qui les précède, et ainsi espérer augmenter les possibilités de dépassement en piste.

Lors des derniers jours d’essais à Barcelone, de nombreuses simulations de course ont été effectuées par les différentes équipes, et c’est là que le pilote Racing Point a pu tirer quelques enseignements.

"J’ai eu l’occasion de suivre pas mal de temps quelques voitures. Et particulièrement la Mercedes de Valtteri Bottas," explique le Mexicain. "Vous pouvez clairement sentir que vous perdez moins d’appui aérodynamique dans ces conditions. Je peux donc affirmer, jusqu’à présent, que la Formule 1 a réussi son pari. C’est même un travail incroyable."

Voilà qui tranche de façon radicale avec les propos avancés par certains ingénieurs ou directeurs d’équipe ces dernières semaines, qui dénonçaient des changements coûteux avec pourtant très peu d’effets.

"Je sais que beaucoup d’ingénieurs sont dubitatifs sur le fait que cela améliore les choses mais, au volant en tout cas, c’est sensible", réagit Pérez.

"Nous verrons bien à Melbourne comment ça sera, même si ce n’est pas le circuit idéal pour les dépassements. On ne dépassera peut-être pas plus mais on pourra au moins savoir si on peut se suivre plus facilement avec des voitures aux performances similaires."

Il faudra en effet sans doute attendre Bahreïn pour se rendre compte des conséquences réelles de ce nouveau règlement, tant le tracé de l’Albert Park de Melbourne ne favorise pas les dépassements.

Ontdek het op Google Play