Hamilton critique les pneus 2019, Pirelli réagit

Actualités


Olivier Guillaume

Hamilton critique les pneus 2019, Pirelli réagit

Le Champion du monde en titre n’a pas hésité à critiquer les pneumatiques 2019 proposés par Pirelli lors des essais hivernaux de Barcelone, se plaignant notamment de graining.

Le constat fut simple à poser lors de la seconde semaine des essais d’avant-saison organisés à Barcelone : en début de semaine, Mercedes a nettement souffert de graining avec les gommes les plus dures, avant de rencontrer moins de soucis avec les pneus les plus tendres.

Les pneus utilisés l’an dernier en France notamment, avec une bande de roulement moins épaisse de 0,4 mm, sont très semblables à ce que Pirelli a décidé de proposer cette année. Mais le manufacturier italien se veut aussi relativement conservateur, afin de permettre aux pilotes d’attaquer davantage.

Pourtant, cette stratégie n’a guère convaincu le quintuple Champion du monde, Lewis Hamilton, qui n’est clairement pas satisfait des pneumatiques proposés jusqu’à présent.

"Je pense que ce sera un défi, tout le monde est dans le même bateau", débute le Britannique, en faisant référence aux pneus. "Ces pneus sont plus difficiles cette année à appréhender que l’an dernier."

"L’an dernier, nous avions de bons pneus. Ensuite, il y a eu les pneus avec la bande de roulement moins épaisse, comme en France et à Silverstone. C’était un assez bon pneu. Et le plus simple pour Pirelli aurait été d’amener ces pneus en 2019. Et ils ne l’ont pas fait, ils ont amené quelque chose d’autre."

Des propos que ne valide pas Mario Isola, responsable chez Pirelli : "Les pneus 2019 sont les pneus avec une bande de roulement plus mince. C’est la même solution que nous avions mise en place lors de trois courses l’an dernier. Donc c’est un avantage que tous les pilotes devraient sentir."

"Les C1, les C2, ou les C5 sont nouveaux", poursuit le dirigeant italien. "Mais les C3 et C4, largement utilisés durant ces trois sessions, sont les mêmes pneus tendres et ultratendres que l’an dernier. La bande de roulement plus épaisse vous protège du cloquage. Elle réduit la surchauffe des pneus. Cela pourrait générer un peu plus de graining, surtout dans des conditions froides comme pendant le matin à Barcelone."

"Nous avons eu du graining en début de matinée et tard dans l’après-midi. Ce fut bien meilleur au milieu de l’après-midi, quand la plupart des équipes étaient occupées à faire des comparaisons entre les pneus."

Mais Mario Isola reste ouvert à la discussion et compte s’entretenir avec Hamilton, afin de mieux comprendre les critiques émises par le pilote Mercedes : "Je dois lui parler et mieux comprendre, en détail, la raison pour laquelle il n’est pas heureux."

Ontdek het op Google Play