fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Calendrier 2020 : Carey tente de calmer le jeu

Calendrier 2020 : Carey tente de calmer le jeu

Actualités


Calendrier 2020 : Carey tente de calmer le jeu

Calendrier 2020 : Carey tente de calmer le jeu

Tandis que bon nombre de Grands Prix voient leur contrat expirer cette année, et que le Mexique se trouve dans une position délicate, Chase Carey tente de rassurer.

Le calendrier 2020 pourrait-il être chamboulé ? On en est encore loin, mais cinq contrats expirent cette année, et non des moindres : les Grands Prix de Grande-Bretagne (Silverstone), d’Italie (Monza), d’Espagne (Barcelone), d’Allemagne (Hockenheim) et du Mexique (Mexico) sont en danger.

Si la situation est loin d’être inhabituelle, le contexte est en revanche plus inquiétant. De fait, le gouvernement mexicain a refusé de financer davantage l’épreuve locale. Côté européen, aucun des pays cités ne pourrait accepter de payer plus, Monza ayant même annoncé qu’il souhaitait un contrat revu à la baisse.

Les cinq destinations concernées semblent donc toutes menacées, et c’est dans ce climat particulier que le grand patron de la Formule 1, Chase Carey, a tenu à réagir.

"Nous avons des contrats qui expirent cette année ", débute l’homme fort de la catégorie reine. "Soit, nous pourrons les reconduire, soit chacun poursuivra de son côté. Ce n’est pas une situation unique, c’est aussi arrivé avec d’autres courses l’année dernière. Chacune est différente, chacune a ses problèmes à régler."

"Nous sommes engagés dans un processus de renouvellement des courses pour 2020, trois ou quatre négociations seront à mener. […] Le but n’est pas de remplacer des courses, nous pensons que nous avons de la marge pour en ajouter encore un peu."

Si Carey se veut rassurant, une réunion conjointe avec la FIA et portant sur le calendrier 2020 aura pourtant lieu dès cette semaine, ce qui n’est absolument pas dans les habitudes de la F1.

Pour l’heure, personne ne sait si l’un des cinq Grands Prix nommés sera absent l’an prochain. La seule certitude est que les candidats désireux d’accueillir une nouvelle épreuve sont nombreux, à l’instar du Vietnam, dont la participation au calendrier 2020 a déjà été confirmée.

Carey rappelle enfin qu’il souhaite travailler en collaboration étroite avec les promoteurs de Grand Prix, malgré les critiques émises récemment par leur association (FOPA) à l’encontre de Liberty Media.

Ontdek het op Google Play